La motte castrale

La fortification de la forêt de Saussay a probablement été édifiée dans le cadre de la constitution du territoire des Rotrou.

Actuellement appelée "Butte du Château", elle est située en haut d'une colline en forme d'éperon.

Une occupation de trois siècles :
La carte des Châteaux du Perche illustre comment deux familles seigneuriales : les Rotrou et les Béllême ont réussi à s' implanter dans une zone essentiellement forestière qui ne constituait pas encore un territoire cohérent. Cette conquête a eu lieu en grande partie grâce à l'édification des châteaux à motte, constructions qui permettaient à un homme de guerre disposant de la force des armes de s'imposer et d'élargir sa suprématie sur un territoire plus vaste.

Des sondages, réalisés sous la directionde Joseph Decaëns en 1992 et 1993, ont montré la richesse et la bonne conservation du site. Ils ont été suivis de trois années  de fouilles (1995, 1996, 1997) qui ont permis de mettre en évidence, ponctuellement, plusieurs bâtiments situés dans la première basse-cour. Les investigations se poursuivent sous la conduite d' Anne-Marie  Flambard-Héricher pour une nouvelle période de trois ans (1998, 1999, 2000). En 1998, les fouilles se sont concentrées sur le quart nord-est de la première basse-cour de façon à mener à leur terme les recherches entreprises sur deux des bâtiments.

Les témoignages de l'occupation primitive sont, dans l'état actuel des recherches, les plus rares. Ils se limitent à la topographie du site : la motte et ses deux basses-cours, et à quelques trous de poteau au comblement dépourvu de matériel. Il est encore trop tôt pour formuler des hypothèses sur la date de construction des bâtiments découverts, seul leur abandon peut être attribué à la seconde moitié du XIVème siècle.

Dessin anne marie flambard hericher

Les fouilles entreprises à Bretoncelles ont fait apparaître la complexité des vestiges portés par la fortification de terre. Sur ce site essentiellement militaire à l'origine, ce sont des traces d'artisanat (fer) et de travaux domestiques qui dominent alors que le mobilier militaire brille par son absence. Les fouilles de 1998 et 1999 ont par ailleurs montré que l'occupation a évolué, l'espace de travail se trouvant peu à peu réduit. Il est probable que c'est l'une des causes, doublée d'un incendie dévastateur, qui a entrainé l'abandon de la fortification à la fin du XIVèmesiècle ou au XVèmesiècle. Une petite lampe à huile en terre cuite glaçurée vert témoigne de cette dernière phase d' occupation qui précéda de peu l'abandon du site et le déplacement de l'occupation peut-être vers la vallée et l'actuel village de Bretoncelles.

La butte 4

L' association Bretoncelles, Patrimoine et Nature, prend conscience dès 2009 de  l' importance du site et organise en 2010 une "balade médiévale" avec découverte de la motte féodale et conférence sur l'histoire du lieu.
Devant le succès de l'opération, une convention d'autorisation de passage est signée avec le propriétaire des lieux et la randonnée est inscrite au calendrier des Marcheurs du Perche dès 2011.

En 2012, BPN, avec la commune, poursuit ses investissements en faisant apposer sur la salle des Fêtes une reconstitution de la motte féodale au XIVème siècle, réalisée selon une aquarelle de Jean-François Lecomte, ainsi qu'une représentation du circuit pour s'y rendre.
Dans la même année, l' association, investit dans l' installation d'un pupitre de lecture.

En 2015, des plaques sont installées sur le lieu même du site en vue de faciliter son observation. Des membres de l'association nettoient et entretiennent régulièrement le lieu.   

Pour lire une description détailée de la Butte du Château, aller ici sur le site 'Médiévale ... Remparts de Normandie'.

2 dsc08288 1
Balade bduch
Chantier bdc 2020

Date de dernière mise à jour : 05/12/2020